Lateltin Romain
 Une tranchée de vie : Famille Lateltin 1914-1916
  Notes sur l'album :

"Moi, mon colon, celle que j'préfère, c'est la guerre de 14-18", chantait Brassens qui se gaussait ainsi avec dérision du culte réservé aux héros morts pour la patrie. Souvenons-nous, ce devait être la der des ders et malgré le "plus jamais ça !" juré par les survivants, ce ne fut que la répétition générale de la suivante qui devint le conflit le plus meurtrier de l'histoire avec ses 60 millions de morts. Victor Lateltin, n'en déplaise à Brassens, fut un des héros anonymes de cette effroyable boucherie de 14-18. Son histoire est à la fois exceptionnelle et banale. Né en Italie et naturalisé français en 1910, son parcours parle d'immigration, d'intégration, de patriotisme et de fatalisme. Il écrivait à peine le français qu'il défendait déjà les frontières de sa nouvelle patrie... Mais l'histoire de Victor, c'est avant tout une histoire d'amour avec Célestine et leurs quatre enfants que ces cartes postales poignantes relatent avec émotion et candeur. C'est la petite histoire dans la Grande Histoire, reconstituée par Xavier Lateltin, narrée et mise en musique par Romain Lateltin (respectivement petit fils et arrière petit fils de Victor et de Célestine) avec la complicité de Théophile Ardy. Lisez et écoutez, vous n'en reviendrez pas. Comme Victor, lui, n'est jamais revenu du champ de bataille...

 Article(s) de presse dans :

FrancoFans nº 73 p.71 du 01/10/2018
Hexagone nº 11 p.56 du 26/03/2019