Artemandoline
 Perfume of Italy
  Notes sur l'album :

Apparence élégante, cordes suaves, son doux, telles sont les caractéristiques du plus petit des instruments de la famille du luth, très apprécié en Italie au début du XVIIème siècle. La mandoline fut appelée de diverses façons : leutino, mandola, armandolino ou tout simplement mandolino. Toutes ces dénominations changeaient en fonction de la géographie, suivant les régions et même suivant les compositeurs. Riche est le répertoire dédié à cette famille d'instruments car si la cité de Florence abrita dès 1597 les premiers défenseurs illustres de la mandola tel Matteo Caccini, Carlo Arrigoni, Raniero Capponi, Francesco Conti, Niccolò Ceccherini ou enfin Giovanni Battista Gigli, les deux siècles suivants devaient nous léguer un grand nombre de concertos et de sonates pour mandola et basse continue. Cet album nous fait voyager au coeur de cette époque.

 Article(s) de presse dans :

Diapason nº 679 p.122 du 06/05/2019, noté 5/6