Davies Daniel
 Signals
Ecoutez des extraits :
1 : Last days
2 : One hundred years
3 : Origines
4 : Destructive field
5 : Beyond megalith illumination
Date de parution : 28/02/2020
Label : Sacred Bones Records

  Notes sur l'album :

Qu'il s'agisse d'un film ou d'un album solo, Daniel Davies (fils de Dave Davies guitariste et seconde voix des Kinks) pense toujours cinématographiquement. Des images et des histoires - sur un écran de cinéma, sur une toile ou dans son esprit - dessinent la forme des sons qu'il utilise et de ses compositions, leur donnant vie. Pour Signals, son premier album solo chez Sacred Bones Records, l'inspiration de sa narration musicale prend racine dans sa collaboration avec l'artiste visuel Jesse Draxler, dont les oeuvres venues d'un autre monde ornent la pochette et le livret. Alors que les chansons se déplacent dans un paysage, Davies fait appel à toute l'instrumentation dont il a besoin pour servir leur voyage. Il utilise les synthés tordus et la guitare tranchante qui ont caractérisé son travail sur les B.O, mais il est aussi très doué pour faire exploser un clavecin et un synthé vocal sur le single principal Phantom waltz. Sur Destructive field, il laisse de l'espace à la signature musicale de John Carpenter, son collaborateur sur le film Halloween. à l'exception de celle-ci, toute la musique du disque est enregistrée par Davies lui-même.