Mathlouthi Emel (1982-....)
 Everywhere we looked was burning
Ecoutez des extraits :
1 : Rescuer
2 : Fooststeps
3 : Womb
4 : Wakers of the wind
5 : Merrouh
Date de parution : 27/09/2019
Label : Partisan Records

  Notes sur l'album :

La force la plus naturelle est issue de ces quatre éléments : la terre, l'eau, l'air et le feu. Ces quatre forces fusionnent l'art et la vie. Il a semblé nécessaire à Emel Mathlouthi pour ce 3e album de remonter à la source, à cette part de l'Univers qu'on a trop peu considérée. C'est dans la nature qu'Emel a retrouvé la flamme de son combat ainsi que les armes pour le mener à bien. à la fois théâtre victime de notre débâcle et puissance menaçante, la nature et ses attributs mythiques ont inspiré cet opus qui invite à l'union, le recueillement et à l'action. Malgré des différences frappantes avec ses précédents travaux, Everywhere we looked was burning doit d'abord se comprendre dans la continuité d'Ensen (2017). Après la révolte de Kelmti Horra et le questionnement identitaire d'Ensen, ce disque s'attaque au dehors. Le même regard mélancolique et désabusé se tourne vers l'extérieur et s'adresse directement au monde grâce à une poésie écrite en langue anglaise.

 Article(s) de presse dans :

RollingStone nº 119 p.76 du 25/10/2019, noté 4/5