Rabbia Michele
 Lost river (& Petrella, Aarset)
Ecoutez des extraits :
1 : Nimbus
2 : Flood
3 : What floats beneath
4 : Lost river
5 : Styx
Date de parution : 31/05/2019
Label : ECM Records

  Notes sur l'album :

Lost river fait entendre une sorte de "post-ambient" puissamment évocateur et aux riches textures sonores qui s'inscrit d'ores et déjà parmi les plus extraordinaires enregistrements hors catégories dont ECM s'est fait dernièrement une spécialité. Le batteur et percussionniste Michele Rabbia et le guitariste Eivind Aarset ont joué de nombreuses fois en concert en duo, et Rabbia a également collaboré avec le tromboniste Gianlucca Petrella dans différents contextes, mais ce disque est une première en trio. Relevant pour une grande part de l'improvisation spontanée et truffés d'une floraison de détails mystérieux, ces paysages sonores ne cessent de se révéler en formes nouvelles. La batterie de Rabbia, augmentée d'effets électroniques, se fait légère, créative et délicieusement propulsive. Le jeu fluide d'Aarset ne pourra qu'enchanter ceux qui ont succombé à son projet en leader Dream Logic ainsi qu'à ses multiples contributions inspirées aux disques de Nils Petter Molvaer, Tigran Hamasyan, ou encore Andy Sheppard. Quant au rôle de Petrella en tant que principale voix instrumentale, il surprendra ceux qui ne le connaissent qu'en tant que grand soliste de jazz aux côtés d'Enrico Rava et Giovanni Guidi.

 Article(s) de presse dans :

Jazz Magazine nº 718 p.80 du 15/07/2019