Marquez Rocio
 El nino
  Notes sur l'album :

En choisissant de placer son second album sous l'étoile de Pepe Marchena (1903-1976), la jeune andalouse se positionne clairement dans la famille des rénovateurs du flamenco, tout en affirmant une vision noble et populaire de cet art. Comme El Niño de Marchena, qui le premier se leva de sa chaise du demi cercle rituel et rassurant des musiciens de flamenco, pour faire face au public depuis le bord de la scène, Rocio Márquez regarde son époque droit dans les yeux.

 Article(s) de presse dans :

Télérama nº3397 p.44 du 18/02/2015, noté 3/4
Sélection FIP de février 2015, noté 20/20
Trad Magazine nº161 p.92 du 28/04/2015, noté 2/4