Avener (The) (1987-....)
 The wanderings of the Avener
  Notes sur l'album :

Manifeste d'une électro raffinée dans l'esprit du sampling nu-jazz de St Germain et de son Boulevard, à mi-chemin des démarches de Moby et de Wankelmut, de King Britt et de Cassius... Ghost producer pour beaucoup de tubes de club, Tristan est devenu The Avener en retournant au plaisir de la musique pour elle-même, à son amour de jeunesse pour le piano et la mélodie, à sa culture musicale touffue, variée, profonde... mais aussi à la deep house, antidote à la froideur mécanique qui a envahi l'électro depuis quelques années.

 Article(s) de presse dans :

Trax nº 179 p.89 du 02/02/2015
Inrockuptibles nº 1003 p.78 du 18/02/2015, noté 4/5